Rechercher

Que regardons-nous: la lune ou le doigt ?

Un célèbre proverbe dit: "Quand on lui montre la lune, l'idiot regarde le doigt." "Que vient faire ce proverbe ici ?" me direz-vous. Qui suis-je en train de traiter d'idiot ? Loin de moi la pensée de traiter qui que ce soit d'idiot. Comme la réflexion précédente, je suis volontairement provocateur. Mon but étant de pousser tout un chacun à réfléchir. Je serai un peu long, mais je vous en supplie d'aller jusqu'au bout de la lecture.

Lors de notre dernière réflexion, nous avons posé une question qui était la suivante: "Satan est-il en train de gagner ? " Je me suis posé cette question en voyant l'attitude de beaucoup de chrétiens face à la pandémie actuelle. A travers l'histoire biblique, nous avons compris que le but de Satan a toujours été de créer de la division, des conflits. Son but n'est pas et n'a jamais été de faire que les êtres humains s'aiment et soient unis. Et nous avons terminé en réaffirmant le rôle primordial de l'Eglise comme une école qui nous permet de mieux vivre la fraternité et l'unité.


Revenons à notre proverbe: "Quand on lui montre la lune, l'idiot regarde le doigt." Je veux lier ce proverbe à notre question de la réflexion précédente. Je constate aujourd'hui que le diable a trouvé le moyen de nous divertir et de nous attirer sur des sujets secondaires en nous faisant oublier la mission que nous avons tant individuellement que collectivement.


Je suis triste de voir beaucoup de chrétiens sur les réseaux sociaux user leur énergie, utiliser leur temps et leurs talents à créer de la division sur des sujets où chacun doit en son âme et conscience faire un choix. Je suis triste de voir des chrétiens user de violences verbales envers leurs propres frères et sœurs ou encore envers les autorités, utilisant des termes qu'ils n'oseraient pas utiliser devant leurs enfants. Je suis triste de voir des chrétiens utiliser des arguments sortis de leur contexte sur un sujet dont la Bible ne parle pas de manière spécifique. Je suis triste de voir des chrétiens déclarer qu'ils ne parleront pas à un frère ou une sœur simplement parce que son choix n'est pas le même que le leur.


Je ne suis pas en train de convaincre quiconque de faire tel ou tel choix. Loin de moi cette idée. J'analyse simplement que dans la situation actuelle, nous sommes en train de mettre de côté les valeurs et principes de l'Evangile. Oui, au lieu de regarder la lune, nous regardons le doigt. En d'autres termes, nous sommes en train de laisser le diable nous divertir, nous diviser et créer parmi nous des conflits. Certains d'entre nous son en train de se donner en spectacle au monde en appelant les uns et les autres à la grève, à des manifestations ou autres. Oui, il nous faut militer, mais militer pour le royaume de Dieu en défendant des valeurs d'amour, en cultivant l'espoir dans un temps où tant de personnes sont désespérés et sombrent dans la dépression. Quelle est notre réponse en tant que chrétiens connaissant les prophéties bibliques face à ce monde agité ? Quelle est notre réponse en tant qu'église dépositaire des vérités sur les derniers temps ? Allons-nous continuer à regarder le doigt ou scruter Jésus ?


Je ne suis pas en train de dire que la période que nous vivons ne nous enseigne pas certaines choses sur les prophéties de l'Apocalypse. J'y reviendrais dans une prochaine réflexion. Mais je souhaite attirer l'attention de chaque chrétien sur la responsabilité que nous avons dans ce temps troublé. Satan n'est pas le maître du temps. Il ne tient pas l'horloge du temps prophétique. Ne l'aidons pas dans son travail de division et de confusion en ayant dans nos communautés religieuses des attitudes et des propos néfastes qui n'attirent pas l'attention sur le doux visage de Jésus, le seul capable de sauver. Ne perdons pas de vue notre raison d'être et notre mission: inviter chacun à rencontrer Jésus et à faire de lui leur Sauveur personnel. Il ne s'agit pas simplement d'inciter les gens à changer de religion, mais à vivre une relation véritable et tangible avec Celui qui est aujourd'hui notre Avocat auprès de Dieu.


Je suis triste quand je vois des chrétiens sur les réseaux sociaux partager des appels à la grève plutôt que des appels à la prière. Je suis triste quand je vois des chrétiens partager des images satiriques et dégradantes sur les dirigeants de notre pays au lieu de partager des textes bibliques ou des pensées invitant chacun à choisir Jésus pendant qu'il en est temps. Oui, j'en suis triste... Que ferait Jésus aujourd'hui ? N'est-ce pas cette question qui devrait nous habiter en tant que disciples du Christ ?


Il y a quelques années, lorsque l'Eglise se trouvait dans une situation difficile où elle avait du mal à discerner la volonté de Dieu, il y avait un appel solennelle et communautaire à la prière. Aujourd'hui, nous multiplions les débats où chacun ne fait que défendre son point de vue au détriment de l'écoute de l'autre. Chacun se bat pour que son point de vue soit accepté sans se soucier de ce que d'autres ont à dire, et pire, sans véritablement chercher la volonté de Dieu dans sa Parole. Nous ne recherchons plus le consensus et l'unité, mais après ces débats chacun retourne chez lui avec son idée et avec quelques "ennemis" dans l'Eglise.

Aujourd'hui, alors que nous avons du mal à discerner la volonté de Dieu dans ce temps précis, n'est-il pas temps de lancer un véritable appel à la prière ? N'est-il pas temps de faire notre propre introspection avec l'aide du Saint-Esprit pour vérifier si nous ne nous sommes pas éloignés de notre mission et de notre raison d'être ? Nous vivons un temps sans précédent: des lieux de culte sont fermés. Nos déplacements sont restreints. Il nous est déconseillé de nous réunir à plus de 6 et seulement dans avec notre famille. L'évangélisation classique n'est plus possible. La peur de cette maladie fait que plus personne ne va chez personne. Les portes se ferment. Comment continuer la mission ? Comment jouer notre rôle de sel de la terre et de lumière du monde ?


Au lieu des débats et des conflits sans fin, chaque lieu de culte, chaque foyer chrétien doit devenir un lieu d'intercession où chacun dans l'humilité cherche la face de Dieu. C'est le moment pour chaque communauté chrétienne, chaque famille chrétienne de redonner sa place à la Parole de Dieu et aux écrits d'auteurs chrétiens inspirés. Ce n'est pas le moment de partager des vidéos toutes faites de YOUTUBE qui ne reflètent pas toujours la vérité biblique. La vérité biblique et la volonté de Dieu ne se trouve ni sur GOOGLE, ni sur YOUTUBE, mais dans la PAROLE DE DIEU. Le réveil et le changement dans l'Eglise se produiront quand nous retrouverons le chemin de l'étude diligente personnelle et collective de la Bible. Oui, chacun doit se familiariser avec les vérités en la cherchant lui-même comme un trésor caché. Pas en étant passif devant des vidéos.


Je ne dis pas que les vidéos de culte ou de prédications ne soient pas bonnes en soi ou ne peuvent jouer un rôle dans notre croissance spirituelle. Mais si elles deviennent notre seul exercice spirituel, il y a un problème. La vraie démarche de croissance spirituelle durable et sûre consiste à se confronter soi-même à l'Ecriture. A découvrir soi-même les vérités bibliques. Un trésor que vous découvrez vous-mêmes a plus d'importance qu'un trésor qu'un autre vous invite à regarder et qui ne vous appartient pas. Ne devenons pas des spectateurs passifs de vidéos en oubliant d'ouvrir personnellement notre Bible. Agir ainsi, c'est regarder le doigt au lieu de la lune. Nous passerons alors à côté d'une vue merveilleuse et équilibré de la vérité biblique et nous aurons toujours cette impression d'être vide.


Je ne veux pas être long. Mais réfléchissons: en tant que chrétiens, ne sommes-nous pas en train de regarder le doigt au lieu de la lune ? Alors que les prophéties bibliques pointent sur le Soleil de Justice, nous regardons le doigt. Et même si notre tête est tournée vers le ciel, se pourrait-il que nous ne regardions pas au bon endroit ?

Satan est passé maître dans l'art du divertissement. Ne nous laissons-nous pas divertir et détourner de notre mission ? Comme Jésus l'a dit:"...gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin." Nous sommes certes à la veille d'évènements sans précédents pour notre planète. Ce n'est pas le moment de nous laisser divertir. Ce n'est pas le moment d'être des marionnettes dans les mains de l'ennemi. C'est le moment de retrouver le sens de notre mission et la raison d'être de notre existence en tant que chrétien et en tant qu'église. Fixons les yeux sur le Maître. Sans précipiter les prophéties. Soyons calmes et laissons Dieu diriger l'histoire prophétique. Soyons soumis à son temps et humbles en recherchant sa face.

25 vues0 commentaire