Rechercher

Le repos du sabbat


L’Evangile est enseigné dans l’histoire de la Création. Dans le livre de la Genèse, nous lisons : « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu`il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu`il avait faite. » (Genèse 2 : 1 et 2)

Ainsi, nous découvrons que Dieu a travaillé et, ensuite, s’est reposé. La situation pour Adam est exactement opposée. Premièrement, il entre dans le repos de Dieu, vu que le septième jour fut son premier jour complet de vie. Il travaille après être entrer dans le repos de Dieu.

La séquence est la même en ce qui concerne la rédemption de l’homme. En Christ, Dieu complète l’œuvre de la rédemption par sa vie sans péché, sa mort et sa résurrection. L’homme commence à expérimenter l’œuvre rédemptrice de Dieu dans sa vie en se reposant sur ce que Dieu a fait pour lui. Il se repose dans le fait que Christ est mort pour ses péchés et lui a donné la vie éternelle comme un don gratuit. Il se repose dans le fait que, sur la croix, la puissance de sa nature pécheresse a été détruite, et maintenant il est libre pour servir Dieu. Quotidiennement, il se repose dans le fait que Christ vit en lui et vivra sa vie en lui et par lui, si simplement il décide de lui permettre.

Une fois que le croyant se repose dans ces vérités, alors il est capable de travailler, d’œuvrer, de servir fidèlement Dieu et de lui obéir dans sa vie et son ministère. Ce repos est nécessaire pour qu’il serve fidèlement Dieu. Par repos, nous voulons dire qu’il accepte par la foi ce que Dieu a fait pour sa rédemption et il se confie complètement en Christ.

Dans Hébreux 4, nous rencontrons une description similaire du concept du repos dans l’échec du peuple d’Israël à entrer dans le repos de Dieu quand il était dans le désert : « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s`est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d`entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. » (Hébreux 4 : 9 à 11)

La Parole de Dieu est très claire en ce qui concerne le repos. Quand nous entrons dans le repos de Dieu, nous cessons de compter sur nous-mêmes, sur nos propres forces. Elle nous dit qu’il est important de rentrer dans ce repos. Sinon, nous échouerons dans notre obéissance à Dieu par notre manque de foi.

L’unique manière d’obtenir la victoire sur la tentation et le péché est de nous reposer dans le fait que Jésus habite en nous et lui permettre de vivre sa vie en nous et par nous. Nous devons nous reposer dans cette vérité, en n’empêchant pas l’œuvre de rédemption de Dieu dans notre vie en essayant d’œuvrer par nos propres forces pour obéir. Notre part est de croire et de décider de permettre à Jésus de vivre sa vie en nous. Nous devons nous reposer en son œuvre complète. Ce repos en Christ est la véritable signification du repos sabbatique que Dieu nous appelle à expérimenter : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l`Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l`étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l`Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s`est reposé le septième jour: c`est pourquoi l`Éternel a béni le jour du repos et l`a sanctifié. » (Exode 20 : 8 à 11)

Notre part est de décider et de croire. Cela requiert cent pour cent de relation avec Christ cent pour cent de notre temps.


14 vues0 commentaire