Rechercher

Christ donne la victoire


Jusqu’à ce que le chrétien arrive à comprendre et à expérimenter ce que signifie permettre que Christ lui donne la victoire, il n’expérimentera pas la vie d’obéissance constante qu’il désire. Dans la méditation d’aujourd’hui, nous verrons comment permettre à jésus de vivre sa vie de victoire en nous. Quand nous arriverons à comprendre et à expérimenter cette vérité, notre vie chrétienne ne sera plus jamais la même. D’une vie d’obéissance sporadique et de promesses rompues avec Dieu, avec le temps nous expérimenterons une vie de victoire par le moyen de Christ sur chaque tentation et péché que Satan mettra devant nous.

Est-il réellement possible d’avoir une vie d’obéissance constante ? Pouvons-nous véritablement obtenir la victoire sur chaque tentation et péché de notre vie ? C’est pourtant à cela que Dieu nous appelle : « sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; » (Romains 6 : 6) « Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n`obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d`iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n`aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. » (Verset 11 à 14)

Ellen WHITE déclare : « Celui qui n’a pas suffisamment de foi pour croire qu’il peut être sauvé du péché, n’a pas la foi qui lui permettra d’entrer dans le royaume de Dieu. » (Ellen WHITE, Mensajes selectos, T. 3, p. 411)

Finalement, quelle est la réponse à notre question : comment pouvons-nous vivre une vie chrétienne constamment victorieuse ? La réponse est la suivante : permettre à Jésus de vivre sa vie victorieuse en nous. C’est une vérité qui est enseigné dans toute la Bible : « J’ai constamment l`Éternel sous mes yeux; Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas. » (Psaume 16 : 8)

« A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi. Confiez-vous en l’Éternel à perpétuité, Car l’Éternel, l’Éternel est le rocher des siècles. » (Esaïe 26 : 3 et 4)

« Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s`il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15 : 4et 5)

L’esprit de Christ était rempli de pensées pures, saintes et vertueuses. Si nous le demandons à Christ qui vit en nous à travers le baptême du Saint-Esprit, si nous croyons qu’il le fait, et si nous croyons qu’il manifestera son amour, ses pensées pures, saintes, vertueuses dans notre esprit, il fera exactement cela. C’est une question de foi que de croire qu’il se manifestera véritablement dans notre vie. Paul reconnait cela quand il écrit : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2 : 20)

« afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, » (Ephésiens 3 : 16 et 17)

Pour expérimenter la véritable vie en Christ, nous devons comprendre que Jésus habite de manière littérale en nous. Il dit qu’il le fait et nous pouvons y croire. Cela arrive quand chaque jour, nous recevons le baptême du Saint-Esprit : « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu`il demeure éternellement avec vous, l`Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu`il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. » (Jean 14 : 16 à 18)

« Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu`il demeure en nous par l`Esprit qu`il nous a donné. » (1 Jean 3 : 24)

Si Jésus vit en nous, nous avons ces sentiments : « Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l`instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. » (1 Corinthiens 2 : 16)

Nous avons son amour, ses goûts, sa paix, sa patience, sa bonté, sa foi, sa tendresse, sa douceur ; tous le fruit de l’Esprit : « Mais le fruit de l`Esprit, c`est l`amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n`est pas contre ces choses. » (Galates 5 : 22 et 23)

Quand Jésus vit en nous par le baptême du Saint-Esprit, nous avons ses goûts et dégoûts, ses pensées pures, son pardon, … La liste pourrait continuer indéfiniment. Chaque vertu du Christ est en nous par le moyen du Christ qui habite en nous.

Comment faire pour appliquer cette vérité du christianisme ? En peu de mots, les étapes sont les suivants. Quand nous prenons conscience d’une tentation à pécher :

  • Nous décidons de détourner notre esprit de la tentation. « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l`approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l`objet de vos pensées. » (Philippiens 4 : 8)

  • Croyez que l’attraction de votre nature pécheresse pour la tentation a été détruite à la croix.

  • Croyez que Jésus est en vous et demandez-lui de manifester ses vertus en vous par rapport à la tentation. Soyez spécifique !

  • Croyez qu’il se manifestera de cette manière, reposez-vous sur cette croyance, et ne luttez pas vous-même contre la tentation. Quand vous luttez vous-mêmes contre la tentation, en réalité vous êtes centrés sur la tentation et vous essayez de résister avec vos propres forces au lieu de rechercher Jésus pour obtenir la victoire : « Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d`une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l`ignominie, et s`est assis à la droite du trône de Dieu. » (Hébreux 12 : 1 et 2)

  • Remerciez Dieu pour la libération qu’il vous permet d’expérimentez.


28 vues0 commentaire