Rechercher

La lutte du chrétien


Le titre de la méditation d’aujourd’hui révèle une vérité importante : la notion de lutte n’existe que pour le chrétien. Le non-chrétien ne connait pas cette lutte. L’homme non-converti n’a pas l’Esprit de Dieu et est seulement contrôlé par son esprit charnel. L’apôtre Paul déclare : « car l`affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu`elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu`elle ne le peut même pas. » (Romains 8 : 7) Le non-chrétien n’obéit pas aux normes ni aux lois. Il obéit pour des raisons personnelles, égoïstes ou agissent sous la pression sociale. Ou peut-être a-t-il été élevé dans un foyer ayant des principes et il a une conscience qui les amène à vivre une vie respectable.

Le chrétien, quant à lui, obéit à Dieu parce que le Saint-Esprit de Dieu a mis le désir d’obéir dans son cœur : « Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. » (Romains 6 : 17)

La personne née de nouveau a le désir de faire la volonté de Dieu dans sa vie. Paul appelle cela prendre plaisir à la loi de Dieu selon l’homme intérieur. (Romains 7 : 22) Sous la promesse de la nouvelle alliance, le Saint-Esprit commence à écrire la loi de Dieu dans le cœur et l’esprit : « Car c`est avec l`expression d`un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d`Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, Non comme l`alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d`Égypte; Car ils n`ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d`eux, dit le Seigneur. Mais voici l`alliance que je ferai avec la maison d`Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. » (Hébreux 8 : 8 à 10) « Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l`encre, mais avec l`Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs. » (1 Corinthiens 3 : 3)

Cependant, le nouveau croyant découvre très rapidement qu’il existe un autre désir plus fort en lui : le désir de pécher. Maintenant qu’il a l’Esprit de Dieu, il est conscient de ses désirs de péchés, tandis qu’avant, beaucoup de ses désirs ne le préoccupaient pas. Ainsi, le chrétien découvre qu’il existe deux natures qui résident en lui : une qui désire suivre le péché et l’autre qui désire obéir à Dieu. Paul décrit très clairement ce conflit intense expérimenté par chaque chrétien dans Romains 7 : 14 à 25 : « Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Et maintenant ce n`est plus moi qui le fais, mais c`est le péché qui habite en moi. Ce qui est bon, je le sais, n`habite pas en moi, c`est-à-dire dans ma chair: j`ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n`est plus moi qui le fais, c`est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l`homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l`entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. » (Romains 7 : 14 à 25)

Tous les chrétiens peuvent s’identifier à la lutte que décrit Paul. Les chrétiens expérimentent fréquemment cette lutte jour après jour, mois après mois et année après année. Et beaucoup n’obtiennent pas la victoire qu’ils veulent contre le péché. Tout chrétien est bien conscient du fait qu’il existe une loi du péché qui habite en lui et qui lutte contre le désir accordé par Dieu d’obéir à sa loi. Il a beaucoup de désir d’obéir à Dieu en toutes choses, cependant, il découvre que cela est impossible. Sa nature pécheresse le rend constamment esclave de la loi du péché.

Reconnaissant l’impossibilité d’obéir à Dieu à cause de la puissance du péché dans sa vie, Paul s’exclame : « Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l`entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. » (Romains 7 : 24 et 25)

Dans Romains 8 : 1 à 4, Paul donne la solution à ce problème dans la vie du croyant : « Il n`y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l`esprit de vie en Jésus Christ m`a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l`esprit. » (Romains 8 : 1 à 4)

La solution au dilemme chrétien est de permettre que Christ, par la loi de l’Esprit de vie, nous libère de la loi du péché et de la mort. Autrement dit, nous devons permettre que Jésus vive sa vie en nous à travers le baptême du Saint-Esprit. C’est ce qui s’appelle marcher par l’Esprit. Plus loin Paul donne d’autres détails dans sa lettre aux Galates : « Je dis donc: Marchez selon l`Esprit, et vous n`accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l`Esprit, et l`Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. » (Galates 5 : 16 et 17)

Paul nous dit que les justes exigences de la loi seront accomplies en nous quand nous permettrons que Jésus vive en nous à travers le baptême du Saint-Esprit : « et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l`esprit. » (Romains 8 : 4)


14 vues0 commentaire