Rechercher

Le désir de prier vient du Saint-Esprit


Lorsque nous recevons le baptême du Saint-Esprit, un désir interne et profond commence à se développer en nous, pour être plus en communion avec notre Père céleste : « Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu`ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12 : 10)

Nous pouvons céder à ce désir donné par Dieu ou l’ignorer et continuer à être un chrétien actif sans être un chrétien connecté à Dieu. Cependant, si nous voulons expérimenter les choses profondes de Dieu et la plénitude de Christ dans notre vie, nous devons nous soumettre à ce désir de prier. Si nous voulons voir son pouvoir libérateur se manifester dans notre vie sur ce que Satan tente de provoquer et voir la puissance de Dieu se manifester à travers nous pour bénir les autres, nous devons dédier du temps pour communiquer avec Dieu.

Les chrétiens connaissent depuis des années l’importance de la prière. Plusieurs fois, nous avons fait des efforts pour mettre à part du temps pours la prière. Mais ces moments spéciaux de prière étaient motivés par une crise et nous ne continuons pas très longtemps. Notre problème est que nous nous sentons assez forts pour satisfaire nos besoins et ceux de l’Eglise. Nous avons appris à nous confier en notre propre effort pour faire l’œuvre de Dieu. Nous avons participé à beaucoup de réunion de planification et de programmes. Nous avons appris à dépendre de la chair pour faire l’œuvre de Dieu. Avec miséricorde, Dieu a béni nos faibles efforts. Cependant, nous nous attendons à une bénédiction au-delà de nos attentes les plus folles, lorsque nous recevons le baptême du Saint-Esprit et entrons dans la relation de prière qu’il veut pour nous. Seulement, alors nos plans seront les plans de Dieu, et nos activités seront les activités de Dieu.

Jésus avait ce genre de relation significative, profonde et puissante avec son Père. De fait, cette relation était proche et intime que Jésus a dit : « Moi et le Père nous sommes un. » (Jean 10 : 30)

Tout ce que Jésus a fait était sous la direction de son Père. Ses paroles, ses actions étaient tous sous le contrôle et le pouvoir du Père. Jésus met l’emphase sur cela quand il dit : «Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c`est lui qui fait les œuvres. » (Jean 14 : 30)

Comment Jésus obtenait-il cette intime unité avec son Père ? C’était à travers le baptême du Saint-Esprit et la prière. Quand Jésus fut baptisé d’eau, il pria : « Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et, pendant qu`il priait, le ciel s`ouvrit, et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j`ai mis toute mon affection. » (Luc 3 : 21-22)

En réponse à la prière du Christ, le Saint-Esprit descendit sur Lui et il reçut le baptême du Saint-Esprit. Immédiatement après, il fut conduit par l’Esprit dans le désert où il passa quarante jours et quarante nuits à jeûner et à prier. « Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l`Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu`ils furent écoulés, il eut faim. » (Luc 4 : 1 et 2)

De cette communion spéciale avec son Père, Jésus sortit fortifier pour faire l’œuvre qu’il était venu faire sur la terre. Il reçut la puissance du Saint-Esprit pour être victorieux de Satan et le vaincre : « Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour. » (Luc 4 : 14)

Prendre du temps quotidiennement pour la prière nous permet, comme Jésus de recevoir la puissance du Saint-Esprit pour être victorieux quotidiennement. Ce temps d’intimité nous permet aussi d’avoir un ministère pertinent et efficace dans ce monde.


18 vues0 commentaire