Rechercher

Le baptême du Saint Esprit et la pluie de l'arrière saison


Il est vital que nous expérimentions quotidiennement le baptême du Saint-Esprit ou pluie de la première saison pour croître spirituellement, c’est ainsi que nous bénéficierons de la pluie de l’arrière saison qui nous préparera pour la crise finale et le retour de Jésus. Cependant, beaucoup ne sont pas conscients de cela et pensent qu’ils doivent attendre la pluie de l’arrière-saison pour obtenir finalement la victoire sur leurs péchés et atteindre la maturité spirituelle. Pensez ainsi mènera plus d’un au désastre ! Ellen WHITE nous a averti : « J’ai vu que beaucoup négligeaient la préparation nécessaire; ils comptaient sur le “temps de rafraîchissement” et la pluie de “l’arrière-saison” pour pouvoir subsister au jour du Seigneur et vivre en sa présence. Oh, combien j’en ai vu qui étaient sans abri au temps de détresse! Ils avaient négligé de se préparer, c’est pourquoi ils ne pouvaient recevoir le rafraîchissement que tous doivent recevoir pour pouvoir vivre à la vue d’un Dieu saint. » (Ellen WHITE, Premiers écrits, page 70)

Nous devons obtenir la victoire sur chaque tentation et péché de notre vie, si nous voulons bénéficier du déversement de la pluie de l’arrière saison. C’est une tromperie de Satan que de croire que nous le recevrons en ne prenant pas au sérieux le problème du péché dans notre vie : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu`il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, » (Actes 3 : 19 et 20)

« sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; […] Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n`obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d`iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n`aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. » (Romains 6 : 6, 11 à 14)

Ellen WHITE confirme ces choses dans la citation suivante : « J’ai vu que nul ne pouvait avoir part au “rafraîchissement”, s’il n’avait auparavant obtenu la victoire sur chaque défaut: l’orgueil, l’égoïsme, l’amour du monde, — sur chaque parole et action mauvaises. Il faut donc s’approcher toujours plus près du Seigneur, et rechercher sérieusement cette préparation indispensable qui nous rendra capables de subsister au combat du jour du Seigneur. Souvenons-nous que Dieu est saint, et que seuls des êtres saints peuvent subsister en sa présence. » (Ellen WHITE, Premiers Ecrits, page 71)

Cela vous semble sûrement impossible en ce moment. Cependant, la clé pour la victoire sur la tentation est de permettre à Jésus de vivre sa vie de victoire en nous et à travers nous.

La pluie de la première saison du Saint-Esprit a commencé à la Pentecôte. Pierre signale cela quand il parle à la foule à la Pentecôte : « Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. » (Actes 2 : 16 à 18)

Le baptême du Saint-Esprit ou pluie de la première saison nous donne la maturité spirituelle pour pouvoir bénéficier de la pluie de l’arrière-saison : « La pluie de l’arrière-saison, qui mûrit la moisson du monde, représente la grâce spirituelle qui prépare l’Église à la venue du Fils de l’Homme. Mais a moins que la première pluie ne soit tombée, la semence demeurera sans vie; la jeune pousse verte ne se lèvera pas. Si les premières averses n’ont pas accompli leur œuvre, la pluie de l’arrière-saison ne peut amener aucune semence à la perfection. » (Ellen WHITE, Evènements des derniers jours, page 128)

La pleine croissance spirituelle à travers le baptême de la première saison est nécessaire pour que soyons capables de reconnaître la pluie de l’arrière saison quand elle viendra. Ellen WHITE le rappelle quand elle écrit : « À moins que nous ne progressions chaque jour dans la mise en pratique des vertus chrétiennes actives, nous ne saurons pas reconnaître les manifestations du Saint-Esprit dans la pluie de l’arrière-saison. Il descendra peut-être dans le cœur de tous ceux qui nous entourent sans que nous le discernions ou que nous le recevions nous-mêmes. » (Ellen WHITE, Evènements des derniers temps, page 148)

Si nous n’avons pas reçu le baptême de l’Esprit, nous ne devons pas tarder plus longtemps. Sa réception doit être primordiale dans notre vie, parce que ce Don précède tous les autres dons. Etre rempli du Saint-Esprit permet à Christ de vivre en nous et change notre inactivité en enthousiasme, notre faiblesse en force et notre témoignage sera aussi puissant qu’à la Pentecôte : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2 : 20)

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu`aux extrémités de la terre. » (Actes 1 : 8)


106 vues0 commentaire